Pays Basque : du jambon, du piment et du surf?

16:06



SOMMET DE LA RHUNE


Putain c'est vrai! Mais pas que.....


7h de route de La Rochelle, à slalomer entre les péages, pour atterrir au sud ouest de notre jolie France. Les maisons et la mer ont changé de couleurs, des sommets ont pointés le bout de leur nez, l'accent s'est aiguisé et les températures se font plus douces. ON VA PAS ÊTRE MAL!!

Rien de mieux pour découvrir un nouvel environnement qu'un footing matinal. Runnings chaussées on longe la côte Luzienne (et non Jeanette) et on n'en prend déjà plein les mirettes!
Notre guide, sur place déjà depuis plus de 2 semaines (mon papa), nous emmène à la découverte des deux principales villes Basques :  BIARRITZ ET BAYONNE!!!

Si l'une est connue pour son littoral et ses surfers, l'autre l'est pour son jambon et ses vielles pierres ( dis ainsi, j'imagine que l'une vous fait plus rêver que l'autre)!

A BIARRITZ, nous nous garons sur un parking situé à un bout de la ville (gratuit à partir du 1er octobre) et longeons la côte jusqu'au phare de l'autre côté. Ce qui nous permet de profiter de tout le littoral avec vue sur le célèbre "Rocher de la vierge", sur la charmante "côte des Basques" et l'immense "Hôtel du Palais" (ancienne maison de l'impératrice Eugénie)!
Nous apprécions cette balade au bord de la mer qui nous fait prendre conscience du charme de cette ville. Evidemment Biarritz reste une station balnéaire, donc sortit de la côte , c'est moins intéressant.
Un agréable moment à observer les mythiques vagues Basques avec tous ses surfers dans l'attente d'attraper celle qui les fera glisser le plus loin possible et à découvrir son architecture particulière qui doit beaucoup à l'Impératrice Eugénie, qui, d'après ce que j'ai compris, kiffait la région(le climat y est sans doute plus doux qu'en Russie)!



A BAYONNE, nous quittons la côte pour rejoindre la préfecture des Pyrénées atlantique, on est tout de suite dans le bain lorsque nous stationnons près des arènes. L'architecture y est très typique, première aperçu, sa cathédrale et son impressionnant cloître. On découvre, en s'enfonçant vers le coeur de la ville, un quartier très coloré grâce aux différentes teintes des volets et maisons à colombage, des petites rues pavées, menant au bord de l'Adour que de charmants petits ponts traversent menant au Petit Bayonne.
Une ville très authentique où il n'y a pas que du jambon!



Nous continuons notre découverte de la côte Basque avec la jolie ville de SAINT JEAN DE LUZ.
Cet endroit sent bon le sable chaud, la farniente, le gâteau Basque, les petites rues typiques de la région et ses maison rouges....
THE place pour se dorer la pilule, flâner et manger!
Une chose à faire absolument : se balader le long de la plage jusqu'à la Chapelle qui la clôture pour admirer un point de vue unique!!




Et enfin HENDAYE. Reliée par la jolie route de La Corniche, qui est en sursit puisqu'elle est amenée à disparaître tant la falaise part en lambeaux sous les assauts perpétuels de la mer. Nous aurons eu le temps de l'admirer puisqu'on l' a parcouru en roulant, en marchant et en courant....
 A Hendaye, la côte basque honore encore une fois sa réputation. Tout le long de la plage, qui s'étend sur plusieurs kilomètres, sont rangés en bataille, camions, vans, combis, camionnettes....plus ou moins aménagés mais tous équipés de l'accessoire indispensable sur ce coin de la planète : La planche de surf!
Et oui, Hendaye c'est (aussi) la ville des surfers! Mais comme nous ne sommes pas des rois de la glisse, nous avons couru tout le long de cette plage, en slalomant entre combinaisons néoprènes, planches et serviettes....
Cette ville sera aussi le lieu de notre première douche solaire. Test réussit si l'on n'oublie le mécontent qui l'a fait savoir.
Petit anecdote : le lendemain, on se rendra compte que "La tête dans les airs " a encore frappée, on a oublié nos runnings sur le parking!!




Hors du littoral, le Pays Basque propose des villages authentiques et des paysages magnifiques.


Nous prenons pleinement conscience de sa beauté en grimpant le sommet de LA RHUNE (905m).
Cette petite montagne m'avait laissé le souvenir d'une randonnée familiale plutôt sportive.
Au départ du col de Saint Ignace, la pancarte annonce : 4h30 (a/r), dénivelé : 736m!
Fred commente: " On va mettre moins de temps mais ça va grimper sévère!"
Nous voici donc, au milieu de la nature, à monter certaines pentes très raides, avec une vue incroyable sur le Pays Basque!
On traverse champs, forêt, petites rivières... On croise les petits chevaux Paddocks, emblèmes du coin...
1h30 de grimpette et on y est ! Oui, on a mis 1h de moins que prévu, mais il faut dire que l'on sait trompé, au lieu de suivre le balisage qui serpente jusqu'au sommet, on l'a rejoint en coupant tous les virages! Cette ascension, sur les roches étaient certes plus fatigantes mais sans doute bien plus amusante! On prend le temps d'admirer, de contempler, de s'aventurer...et de manger!
Les paysages se dévoilent en même temps que le ciel, l'arrivée du soleil découvre de nouvelles couleurs. (Ne pas hésiter à se balader au sommet, il y a des choses à voir).
On prend alors conscience que ce n'est pas l'altitude de La Rhune qui en fait sa beauté mais plutôt le point de vue qu'elle offre sur le niveau 0!
Sur ce, on redescend,en 1h30 s'est plié . La seule chose à retenir ce sont nos orteils qui en avaient marre de se faire ratatiner la tête à chaque grosse descente!
3h de bonheur! on a kiffé grave!



Pour finir ESPELETTE,petit village typique, connu pour....... SON PIMENT évidemment!
On ne peut pas le louper il est partout : à sécher sur les façades des maisons, dans du chocolat, de la charcuterie, du fromage, sur des nappes, torchons....
C'est tout mignon, très pittoresque et pas très grand! Vous avez rapidement fait le tour, ce qui vous laisse le temps de profiter du marché local se déroulant sur le fronton et de visiter la chocolaterie ANTONN!





Voilà, notre aventure basquaise (comme le poulet? )s termine! On aura passé une semaine au pays des vagues, du surf, des espadrilles, du jambon, du piment, de la charcuterie, de la pelote...et j'en passe, une semaine à rôder notre vie en camionnette, où tu apprends à ne pas avoir beaucoup d'espace, que tu te brosses les dents au jerrican et que tu essaies de faire comprendre à ton chat que sa maison est un camion....
Une semaine ( presque) de soleil à en prendre plein la vue grâce à des superbes paysages!
Notre nouvelle aventure aura commencé là!








You Might Also Like

2 commentaires

  1. génial ! ça commence bien! et ça me fait réaliser que, pour y être allée 2 fois, je connais moins le Pays Basque que vous...
    vous me donnez donc envie d'y retourner!!!
    Bonne continuation et gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si déjà on te donne envie d'y retourner c'est une bonne chose!! Merci pour ce commentaire

      Supprimer

Posez votre commentaire ;)