L' Andalousie: Notre road trip

15:48



Nous revoilà sur les routes espagnoles, rentrant dans le pays par la porte sud de la péninsule ibérique:  L'ANDALOUSIE!

Si cette région résonne en nous comme le côté le plus typique du pays avec, dans notre imagination débordante, danseuses de Flamenco à chaque coin de rues, éventails dans tous les sens, Sangria et paëlla à gogo, en vrai on ne savait pas trop à quoi ressemblait l'Andalousie.
Ayant la chance d'avoir des amis globe-trotters, Super Alex nous a éclairé sur ce qu'il y avait à ne pas louper dans ce coin d'Espagne, et vu qu'elle a notre confiance absolue on a suivit ses conseils!

Nous avons donc traversé montagnes et désert, petits villages et villes typiques, serres de tomates et champs d'orangers.... Voici notre parcours Andalou!!

SEVILLE

La plaza de Espana


La toute première fois que j'ai eu à faire à ce nom, c'était à l'occasion de certains jeux olympiques....
L'idée de la visiter un jour ne m'a jamais quitté!
Cette ville est la capitale de l'Andalousie, elle représente pour nous nos premiers pas sur cette terre!
En quelques instants Séville nous séduit et pourtant elle ne se pare pas de ses plus beaux atouts pour nous accueillir puisque nous débarquons dans ses rues en plein match de champions league l'opposant au club de Liverpool... Notre premier aperçu est donc un ras de marée de t-shirt rouge, alcoolisé à la bière se faisant remarqué en jouant au ballon sur une place centrale.

La ville retrouve son calme le lendemain suite à un résultat nul qui a apaisé les esprits fêtards des supporters anglais même si il reste quelques traces évidentes d'une soirée arrosée... on découvre alors Séville, aux monuments historiques qui en imposent de part leur taille et leur architecture, comme l'immanquable cathédrale gotique de SANTA MARIA DE LA SEDE qui borde l'avenue principale. En plus d'être la plus grande d'Europe, elle possède un minaret , la tour GIRALDA, vestige de l'ancienne mosquée qui se trouvait à cet emplacement avant la construction de l'édifice catholique.

Son voisin, le tout aussi célèbre ALCAZAR, un palais fortifié qui a connu plusieurs influences au cours des siècles, ce qui en fait sa notoriété à l'image de la file d'attente s'étendant devant sa porte.

Mais notre coup de cœur est pour la PLAZA DE ESPANA, c'est sans doute la plus belle place que l'on ait pu voir. Sa construction en arc de cercle traversé par un canal (sur lequel certains ramaient pour séduire leurs dulcinées), est bordé d'un bâtiment unique en brique relié à la partie centrale et sa fontaine, par quatre ponts. Ce qui la rend encore plus atypique, ce sont toutes ses céramiques peintes (azulejos) qui la décorent, un vrai shot de couleur.
On a passé beaucoup de temps à l'observer, à s'y promener, à la découvrir et à la photographier.

On ne pouvait pas passer à côté du METROPOL DE PARASOL, cette œuvre architecturale majeure qui apporte la petite touche moderne dans cette ville d'histoire. En fait c'est une étendue blanche ressemblant à du miel ou une gaufre liégeoise (non, nous ne sommes pas gourmands) surplombant une place. Notre seule déception est de ne pas avoir pu accéder à son mirador, l’accès étant fermé , de ce qu'on nous a dit, la vue y est superbe !

SEVILLE est une étape andalouse incontournable, puisqu'elle est un condensé de cette région. Il faut prendre le temps de se balader dans ses charmantes rues pour découvrir sa beauté et son atmosphère.
A présent, Séville n'est plus uniquement synonyme de Jeux olympiques.

CADIZ (ou CADIX)


La cathédrale au bord de l'eau


Pour cette seconde étape, on a retrouvé la côte.
Honnêtement je ne savais pas que cette ville existait en Espagne car je pensais qu'elle était située au Mexique... sans doute la faute à Luis Mariano chanteur de « La belle de Cadix » (Il est Mexicain?)

Premier petit problème, on a eu du mal à garer Pépette. Cadiz étant une presqu'île on avait d'un côté le front de mer blindé de voitures, de l'autre la ville historique et ses rues un peu trop étroites pour manœuvrer notre camionnette. Autant vous dire que l'on a beaucoup marché !!!
Ce que l'on retiendra de cette ville c'est :
-sa cathédrale au bord de l'eau avec son dôme recouvert d'azulejos dorés reflétant les rayons du soleil.
-son bord de mer agréable pour se balader
-LE CASTILLO DE SAN SEBASTIAN d'où l'une des particularités est d'être situé sur un îlot !

Cadiz est une jolie ville de bord de mer qu'on a trouvé sympa mais pas non plus de quoi me rendre dingue comme un chat sentant le poisson !
Au moins, maintenant je sais que Luis Mariano est un basque Espagnol et que c'est peut-être pour ça qu'il a chanté « la belle de Cadix » !


RONDA


La partie centrale du pont a servi de prison pendant la guerre civile


Située en plein centre de la Région, mon amie m'avait dit que c'était son coup de cœur !
Aux premiers pas je n'ai pas compris pourquoi, puisque en ce jour de Black Friday il n'y avait qu'une foule de gens bondant la rue principale, chargée de sacs.
Je demande alors à Fred, ayant aperçu un certain nombre d'asiatiques à appareils photos : « qu'est ce qui peut bien attirer un car de chinois ici ? »
J'ai vite compris...
En s'approchant du quartier historique de Ronda, on est tombé sur ce qui en fait sa principale attraction touristique : un pont surplombant un gouffre et reliant le quartier ancien au nouveau de la ville.
C'est une construction acrobatique qui a connue quelques effondrements avant d'arriver à sa fin !
Je peux vous dire qu'on la regardé sous tous les angles : dessus, dessous, de près, de loin, de côté, de face....
En plus, Ronda étant situé en hauteur, on a une vue incroyable sur le paysage andalou.
De quoi passer des heures à monter, descendre à travers les rues de la ville pour en prendre plein les yeux !!!

Ronda est notre surprise de l'Andalousie, elle nous a éblouit et m'a confirmé que la présence de bus de chinois était signe de choses à voir !


GRENADE


L'Alhambra


Notre deuxième grande ville Andalouse au caractère fort.

Grenade, est située au milieu de plusieurs collines,traversée par deux rivières et offre un point de vue unique sur les sommets de la SIERRA NEVADA.
On a découvert, une ville scindée en deux, d'un côté « moderne » avec néanmoins quelques rues fort sympathiques et des monuments digne d'intérêt et d'histoire comme la grande Cathédrale et de l'autre les quartiers plus typiques composés de maisons à la blancheur impeccable et aux toits en tuiles alignées, aux petites rues pavées, situés face au dominant ALHAMBRA !

L'ALHAMBRA est le monument à ne pas rater à Grenade. C'est un ensemble de palais à l'architecture islamique. Il est situé sur le plateau de Sabika, ayant pour décor de fond les montagnes, et à ses pieds la ville s'étalant au milieu des sommets.
C'est sans doute à visiter mais, l'entrée étant de 15E par personne, et n'étant pas prévu dans nos dépenses (car on ne savait pas qu'il y avait ce truc de ouf à Grenade), il représente un budget bien trop conséquent surtout si le retour sur investissement est potentiellement décevant....
Ce qui ne nous a pas empêché d'admirer sa construction, surtout depuis le mirador de SAN NICOLAS situé juste en face.

En redescendant, on est tombé dans une rue digne des souks maghrébins.
Avec vendeurs d'épices, restaurants orientales, bars à chichas, odeur de cuir.... parce-que Grenade c'est avant tout une ville qui a subit divers influences dont une grande partie arabe, et c'est ce qui en fait toute sa beauté !

Il faut vraiment s'arrêter dans cette ville à la situation géographique particulière et à l'architecture unique. Dommage que l'on ait eut notre premier ciel gris à Grenade mais l'ambiance chaleureuse qui s'en dégage nous a apporté le soleil qui nous manquait (que c'est beau!!) !

PUEBLOS BLANCOS


Abrucena


Notre source nous avait noté «  à ne surtout pas rater » !! Pourtant, on a bien cru que l'on était passé à côté puisqu'il y a plusieurs endroits en Andalousie où l'on trouve ces villages blancs typiques !
Finalement on s'est fait peur pour rien!!

Les pueblos blancos sont donc des villages blancs situés dans l'ALPUJARRA, sur le flanc sud de la SIERRA NEVADA. Un endroit où l'écosystème est différent de celui de la région puisqu'il profite de la fonte des neiges lui apportant toute sa verdure !
Les constructions des pueblos blancos sont blanchies à la chaux et présentes des toits plats que l'on ne voit qu'ici et dans les régions de l'Atlas en Afrique du Nord.
Les plus connus d'entre eux sont : PAMPANEIRA , BUBION, CAPILEIRA .
On ajoutera à cette liste MOJACAR.

Sur la route de ces villages, la région est magnifique et la plupart du temps désertique comme à TABERNAS où, pour les cinéphiles, vous pourrez visiter des studios de tournage, accueillis par un cow-boy à l'allure de Lucky Luke !



Mojacar


Notre périple Andalou se termine là.
Nous avons découvert une région pleine de diversités : des villes à l'architecture métissée, des paysages variant entre désert, montagnes et bord de mer tout cela sur fond de Flamenco !

L'Andalousie est à traverser pour prendre conscience de toutes sa beauté !

You Might Also Like

0 commentaires

Posez votre commentaire ;)