L'Algarve en automne : entre falaises (presque) désertées et retraités bronzés

17:40



L'Algarve,



cette région du Portugal que j'ai découvert cet été grâce aux réseaux sociaux qui m'ont inondé de photos de ce coin d'Europe!
Ma réaction à leurs découvertes fût : "Doudou, doudou....viens voir ça....il faut absolument que l'on aille voir ça de nos propres yeux....ça a l'air dingue!!"
Nous voici donc, chevauchant notre Pépette d'Ouest en Est de l'Algarve, à la recherche de ces falaises qui ont fait la réputation de la région!
 Il est important de préciser que nous sommes en automne , que le climat est encore très agréable et que l'on se rend vite compte que nous sommes hors saison touristique mais en plein dans la saison des retraités allemands en vacances.... (élément à connaître pour la suite de l'article)!

Et voilà ce qu'on y a découvert...

SAGRES et LE CAP SAINT VINCENT : le coin du surf




le phare du cap St Vincent (et Caro)

Notre périple "algarvien" commence donc là, tout à fait à l'Ouest, par l'un des bouts du Portugal.
La petite ville de Sagres nous accueil en fin d'après-midi et elle nous paraît assez rapidement vide. Vide de monde, vide de vie, vide de choses à faire... Preuve en est, la plupart des hôtels, des hébergements pour touristes, des restaurants, des magasins sont fermés.  On se dit que c'est le côté "hors saison" de la ville qui donne ce résultat.
Le seul endroit vivant du coin est le parking du Fort  où bon nombre de camping-cars, vans, camions, ont élu domicile, la plupart contenant planches de surf, surfers et combi-néopréne...car il s'avère que la jolie plage de Sagres, découpée au milieu des falaises, est un spot pour les accros de la vague!
On passera la nuit sur ce parking, notre Pépette paraissant bien petite au milieu de ces mastodontes de la route après avoir apprécié le coucher du soleil sur nos premiers paysages de L'Algarve.
Au matin, les surfers sont déjà à l'eau, dans ce décor de bouts de côtes se détachant dans la mer. On observe quelques minutes les rois de la glisse puis on part au cap Saint Vincent!
Manque de chance on arrive en même temps qu'un car de personnes d'âges mûres. On les devance rapidement, pour avoir le phare rien qu'à nous. Finalement on part crapahuter dans les hauteurs environnantes à admirer le panorama,on aperçoit même des dauphins au large.
A quelques pas du phare, se trouve un Fort, du moins ce qu'il en reste. Si, l'édifice est absolument inintéressant, le chemin qui descend à ses pieds nous tend ses marches, nous permettant de voir de plus près les falaises sculptées.... Et là, personne en vue, on peut profiter tranquillement!!

Si vous êtes surfers vous allez apprécier le spot, si comme nous, la recherche de vagues n'est pas votre principal préoccupation vous adorerez cette première vue sur la région!
P.S : Il faut descendre en bas du Fort!!


LAGOS : l'immanquable



La Ponta Da Piedade

Ne pas passer à Lagos serait comme passer par la Normandie sans s'arrêter voir les falaises d'Etretat. Si la ville en elle même n'a pas grand intérêt, il est impossible d'ignorer LA PONTA DA PIEDADE qui est dans le top 10 des images google quand tu tapes le mot "Algarve", c'est peu dire!
Et pourtant, lorsque tu arrives au lieu indiqué, certains pourraient se poser la question, comme Caro :"je ne comprend pas pourquoi des petits trous dans la falaise attirent autant de monde". Ce n'est qu'après quelques pas que les plus sceptiques seront sans doute les plus surpris par la beauté du décor.
La ponta da piedade, c'est des bouts de falaises sculptés par la mer se détachant de la côte tel une île flottante sur laquelle on verserait un coulis de caramel lui donnant une forme improbable.
On a tellement apprécié le spectacle qu'on y sera aller à deux reprises, à la séance du couché et à celle du levé du soleil.

L'atmosphère y était d'autant plus agréable qu'en cette saison, il n'y a pas une armada de touristes armée d'appareils photos essayant de prendre le meilleur cliché de cette star des réseaux sociaux (ou carte postale selon la génération.)

Lagos est aussi connu pour sa plage : PRAIA DONA ANNA, paysage typique de l'Algarve et repère des derniers rois de la bronzette de l'année.


PORTIMAO et ALBUFEIRA: Point de chute des retraités allemands en automne



Albufeira côté "centre historique"

Ces deux là, sont bordées de grandes plages tout en falaise, attirant sans doute le vacancier en mal de farniente d' où une côte faîte tout en hébergements pour touristes, de restaurants et bars vides. En ce mois de novembre, on a eut l'impression de se balader dans une station balnéaire quasi fantôme si il n'y avait pas eut ces vacanciers du troisième âge venus profiter du climat de la région.

Pour nous, Albufeira restera le souvenir de deux nuits bradées ( encore un avantage de ce moment de l'année)dans un gros complexe hôtelier situé sur la plage PRAIA DA FALESIA.  Ainsi, nous avons pu profiter de ces incroyables falaises qui nous ont rappelés le désert de Bardenas Reales, les vieux touristes et l'océan en plus.
De l'eau, du soleil, l'occasion était trop belle pour Fred qui n'a pu résister à l'appel de la baignade, même si la température de l'Atlantique n'était que de 18°C et qu'une petite brise ventilait la plage!

INFO EN PLUS : entre ces deux villes, il y a un endroit à ne pas manquer se nommant BENAGIL CAVES . Ce sont les grottes les plus spectaculaires de l'Algarve, accessibles uniquement en véhicule flottant ( bateau kayak), mais Pépette ne sachant pas encore nager, on à tout loupé!


FARO et TAVIRA: les pittoresques



Tavira

Jusqu'ici nous n'avions pas été emballé par les villes dénuées de charme de l'Algarve.
 En arrivant à FARO, on a perdu les falaises mais gagné en authenticité. On a passé une petite heure à s'y balader mais notre vrai coup de coeur est pour Tavira.
 L'arrêt n'était pas prévu mais se trouvant sur notre route, on s'est décidé à aller voir de plus près.
Ca a été la bonne idée de la journée! Un vrai plaisir de flâner dans cette petite ville pittoresque bâtit autour d'un fleuve, composé de bâtiments  colorées, en mosaïques ou d'une blancheur digne des maisons grecques, d'une architecture très typique et de jolis ponts (#toujoursfandepont).
On vous conseille vivement de faire un stop à Tavira qui ouvre ou ferme la porte (ça dépend d'où vous venez) de l'Algarve avec beaucoup de caractère.



L'Algarve clôture notre périple de trois semaines au Portugal.
Si on ne peut nier le charme évident de ses paysages, on avoue que l'on a beaucoup moins apprécié son côté station balnéaire auquel on ne s'attendait pas du tout!
Dans notre imagination de voyageurs on avait vu l'Algarve comme des villages authentiques au bord de falaises atypiques....
Et pourtant, nous étions hors saison, mais si la foule c'était dissoute, les constructions restent, laissant traces de ce qui doit se passer en période de vacances!
BREF, L'Algarve en automne c'est cool!

Spot de surf de Lagos

La Ponta da piedade (vue de près)






You Might Also Like

0 commentaires

Posez votre commentaire ;)

Suivez nous sur les réseaux! ;)