Sur la route de L'Italie : de Montpellier à la frontière!

16:53


Nous revoilà sur la route : notre Pépette parée, Rouflaquette embarquée, on reprend notre découverte du vieux continent direction L'Italie!!!

Mais avant d'atteindre la frontière du pays de La Dolce Vita, on a quelques étapes françaises à ne pas manquer..
Pour dire vrai, il y a tant de choses à voir qu'il n'a pas été de toute simplicité de choisir notre itinéraire reliant Montpellier à l'Italie.

Voici celui que l'on a choisit en prenant compte des conditions météorologiques défavorables (foutu vent Russe ) et des reliefs :

PREMIERE ETAPE : ARLES, un pied dans les vestiges Romains!

OH un Romain....Que dis-je un Sarazin!!

On se stationne sur le parking du Musée antique de Arles, de quoi se mettre dans l'ambiance! 
D'après la dame de l'office du tourisme ce Musée est à visiter pour voir quelques vestiges retrouvés au fond du Rhône comme un buste de César, apparemment le seul réalisé de son vivant et une barque servant à transporter des pierres. 
Il faut compter 8E l'entrée, sinon la dame de l'office de tourisme te propose un PASS à 12E incluant 4 monuments et 2 Musées.
Certes c'est valable, mais on a Rome et Athènes de prévues dans notre Roadtrip donc ma cocotte tu peux remballer tes PASS on va juste visiter avec nos petits pieds!

De cette ville, on savait qu'il y avait des Arènes et une Tour super design dessinée par un architecte renommé. On est donc partit à leur recherche!
La tâche ne fût pas bien compliquée, Arles étant une petite ville, où la partie historique se concentre autour  des arènes, encerclée par des remparts. 
On s'est donc faufilé au milieu de charmantes petites rues qui nous ont tour à tour mené :

- à une Eglise classée au patrimoine de l'UNESCO  : PRIMATIALE SAINT TROPHIME et à son cloître

- à L'AMPHITHEATRE , place centrale de la ville ces arènes sont aujourd'hui encore lieux d'animations ( et malheureusement de cimes de taureaux)

- Au THEATRE ANTIQUE, ce genre de ruines me laissent toujours perplexe puisqu'on a l'impression d'être au milieu d'un truc en chantier ou alors d'un truc qui s'est effondré ( certes c'est un peu le cas) alors il faut essayer de s'imaginer l'époque....

- Aux TERMES DE CONSTANTIN où les Romains venaient profiter de bains chauds

- Aux CRYPTOPORTIQUES DU FORUM où avait lieu la vie souterraine Romaine...

Evidemment, il y a encore d'autres traces du passé à découvrir à Arles mais il y a aussi des nouvelles constructions à voir comme la Fondation LUMA, cette Tour- sculpture imaginée par Franck Gehry!
Pour situé cet architecte c'est le gars qui a dessiné la Fondation Vuitton à Paris, la Maison Dansante à Prague ou encore La Luxury Rentals à New- York (pour ne citer que ça)... et donc on peut admirer l'une de ses oeuvres à Arles!! Croyez-nous c'est à voir!

Un premier stop qui, malgré un vent froid, nous a transporté à une lointaine époque....
Un petit bout de l'oeuvre de F. Gehry ( la tour pas l'homme ;) )

MARSEILLE : l'authentique Méditerranéenne 

L'atypique Vallon des Auffres
Dire que l'on a failli passer à côté!!

Après une nuit très fraîche dans notre Pépette  où l'eau du lavabo a gelé, on s'est décidé d'aller visiter la célèbre ville du savon, de la bouillabaisse et à l'accent chantant sous un soleil lumineux!

Par cette belle journée d'hiver, on a facilement trouvé où stationner Pépette avec vue sur mer et sur les îles de Friouls au large.

Puis on a longé tout le bord de mer passant par l'Anse Malmousque, le Vallon des Auffes, la porte de l'Orient et la plage des Catalans  jusqu'au mythique Vieux Port!Celui-ci n'a pas trahit sa réputation car il s'en dégage une atmosphère unique.Un vrai port avec ses embarcations de pêcheurs et ses bâtisses typiques tout autour. 

Le MUCEM

On l'a longé jusqu'au Mucem , le Musée des civilisations d'Europe et de la Méditerranée construit sur le site du fort St Jean.
Une jolie oeuvre architecturale au bord de la méditerranée, comme un cube recouvert d'une algue noire... On n'a malheureusement pas pu y entrer car il était fermé. 
On a la poisse avec les Musées, quand on veut les visiter ils sont fermés!

La Bonne Mère
Le temps nous étant compté pour visiter la ville on s'est dirigé vers Notre Dame De La Garde, un bus nous y attendant pour y monter (2E le ticket de bus, il vaut mieux en acheter un à la journée)!
Aux pieds de La Bonne Mère, MARSEILLE s'étale, tu prends alors conscience de toute sa grandeur!
Après avoir fait le tour et profité de tous ses panoramas on est redescendu par le quartier St Victor pour profiter d'un superbe coucher de soleil qui a mis le feu au ciel!
Une vraie carte postale!!


Il ne nous restait plus qu'à aller passer la nuit aux Goudes, ce petit village de Calanques dont on avait tant entendu parler en chansons! Notre park4night

Marseille nous a envoûté et on espère bien y revenir pour mieux la découvrir!
Parking de luxe pour la nuit!!

CASSIS  et ses calanques...

Calanque de Port Miou
On se voyait déjà à la conquête des calanques de Cassis. Nous avions repéré une randonnée rejoignant celle de Port Miou à Port Vau!
Malheureusement la météo en a décidé autrement...
Le vent soufflant fort et le ciel s'étant vêtu de gris on a tiré un trait sur notre expédition "balade au milieu des calanques". Nous avons néanmoins pris le temps d'admirer celle de Port Miou, ancienne carrière, qui est la plus profonde d'entre elles, à tel point qu'elle sert de parking à bateaux, tous alignés les uns aux autres en son creux!!!
On a ensuite pris le temps de se balader sur le port de la ville, vide de monde en ce mauvais temps...La seule agitation venant de la mer!!
Cassis fait partit de ce genre de village qui change complètement de visage l'hiver venu!

Le port de Cassis, vide de monde

SAINT TROPEZ : la célèbre

Mythique

Sans doute la plus mythique de la côte d'Azur.  
Son nom évoqué, quelques souvenirs nous viennent en tête : "sous le soleil", "do you do you do you St Tropez", les fameux gendarmes, Brigitte Bardot... et j'en passe!

On stationne Pépette aux pieds de La Citadelle, pour que Madame puisse aussi profiter d'une jolie vue et on y monte pour un magnifique panorama sur le paysage environnant et sur la ville!
Son célèbre clocher jaune/orange ( justement celui du générique de "sous le soleil" ) se démarque, on décide de se faufiler dans les petites rues aux couleurs chatoyantes et désertées en cette saison. 
Nous sommes quasi seuls à déambuler dans la ville, à prendre nos photos souvenirs devant la célébre gendarmerie où de sacrées affaires ont été élucidées ou encore devant les gigantesques yachts stationnés dans ce petit port même en hiver comme s'ils faisaient partis du décor!

St Tropez, en ce 2 mars, dénué de tous ses artifices, ses strass, ses paillettes et sans aucune célébrité venant se montrer en spectacle lors d' une partie de pétanque sur la place des Lices retrouve un peu de son authenticité tout en gardant ce charme qui la dénote des autres....
St Trop reste ce décor unique de carte postale que l'on pourrait facilement transposer à Disneyland!

SAINT- MAXIME et FREJUS : le temps d'un petit stop!

Ces petits villages ont le charme de la côte d'Azur!

A St Maxime, nous sommes restés juste le temps d'un taboulé dégusté face à la mer... Rien à dire de plus!

Fréjus mérite que l'on s'y balade, rien que pour se prendre une bouffée de couleurs en pleine tête!

LA CORNICHE D'OR : magnifique route du littoral

Les couleurs de La Corniche D'Or

On a garé notre Pépette le long de cette route au bord de la mer pour dormir sans se douter de ce qui nous attendrait à notre réveil! (notre park4night)
Nous étions aux pieds des falaises du MASSIF DE L'ESTEREL , celles-ci dégoulinant jusqu'à l'eau!
Ce qui en fait sa particularité c'est cette couleur cuivrée et sa forme biscornue qui nous ferait presque croire que nous sommes au milieu du Grand Canyon Américain....
Nous ouvrons donc nos yeux face à ce tableau : mer bleuté, falaises orangés et végétation verdoyante...
Une route à parcourir pour en prendre plein les yeux!!
Super hôtel pour Pépette

CANNES : la cinéphile!!

De tout là haut, une jolie vue

Evidemment quand on y débarque on pense tout de suite au festival de cinéma....

Comme tout bon touristes arriavnt à Cannes, on a longé la CROISETTE, avec ses immenses hôtels dont les noms évoquent forcément un film, jusqu'au Palais des Festivals!
Honnêtement sans son tapis rouge, ses flashs et ses stars ce bâtiment semble bien fade, avec une architecture plutôt classique!
Heureusement qu'il y a quelques empreintes de célébrités pour nous rappeler que ce lieu est particulier sinon on passerait à côté sans s'y arrêter! On a d'ailleurs respecté une minute de silence face à celle de JOHNNY.... ( on aurait pu quoi!!)!
Ensuite on est monté jusqu'à l'Eglise Notre Dame de l'Espérance pour se confesser, dominant la ville, pour une jolie vue et nous sommes redescendus par les petites rues du centre ville!

Palais des Festivals sans fioritures....



A dire vrai, Cannes sans films, sans tapis rouge, sans Clooney, Pitt, Almodovar , Kidmann et toute la clique ne fait pas rêver!
C'est une ville  qui fait son cinéma pendant la période voulue et qui abrite des personnes âgées à petits roquets sous pulls le reste du temps!!
Marcher entre J. Travolta et S.L. Jakson

NICE : un pied en Italie

NICE de haut!!

Je vous plante déjà le décor : nous sommes un dimanche et il pleut!
De plus, on tourne un moment en rond avant de trouver où stationner notre Pépette...La journée va bien se passer!!
On fini par dégoter une place sur les hauteurs de la ville, au MONT BORON d'où on a une vue imprenable sur Nice avec, en toile de fond, les sommets enneigés... Et dire que si on avait trouvé où se garer plus tôt on serait sans doute passé à côté de ce belvédère, comme quoi!

On commence notre visite par le Port et ses bâtisses colorées aux teintes lumineuses de jaune et orange. Déjà, c'est typique!


On continue jusqu'au "VIEUX NICE" et ses petites rues remplies de couleurs, de petits commerces, de bâtiments à l'architecture spécifique, qui nous font déjà penser à l'Italie.
A SAVOIR : nous ne sommes encore jamais allés en Italie mais c'est exactement comme ça dans notre imagination!


La pluie commence à tomber, on écourte un peu notre balade mais cette ville si colorée continue de nous enchanter lorsqu'on débarque sur la célèbre PROMENADE DES ANGLAIS. On s'y promène jusqu'au NEGRESCO, cet hôtel de luxe à la toiture rose et à l'architecture quasi-baroque!

Le mauvais temps aura eu raison de notre découverte de NICE et  elle nous laisse ce sentiment qu'elle a encore beaucoup de charmes à nous dévoiler... On y reviendra sans doute!



COUP DE GUEULE :  il n'est pas toujours évident de trouver des toilettes et lorsqu'on en trouve elles sont payantes. A NICE, on a voulu nous faire payer 0, 50 E le soulagement. J'ai expliqué à "Mme PIPI" que je n'avais pas de monnaie et que si elle ne voulait pas me céder l'entrée je me retiendrait! Elle m'a finalement laisser entrer gratuitement dans ses précieuse toilettes mais a refuser l'accès à Fred. 
A toutes les Mme Pipi, vous faîtes (souvent) un travail extraordinaire mais payer pour se soulager d'un besoin naturel commence à fortement nous irriter. 
Si vous voulez des coins de rues qui ne sentent plus l'urine, pensez à  des toilettes publiques propres et gratuites!







Demain, nous prendrons la direction de MENTON avant d'accéder à L'Italie!

Cette route aura été un pur bonheur, riche en jolies découvertes et qui apparaît beaucoup plus "sauvage " que ce qu'on pensait...sans doute à cause de la saison!

On ne sait jamais autant arrêté en si peu de temps mais c'est qu'il y en a des choses à voir dans notre beau pays!!


A PRESTO en ITALIE!!





You Might Also Like

0 commentaires

Posez votre commentaire ;)

Suivez nous sur les réseaux! ;)