10 JOURS sur les routes du Péloponnése!

19:16


La Boucle est bouclée!!

Voilà 10 JOURS que nous sillonnons  les magnifiques routes du Péloponnèse.

Cette presqu'île Grecque, reconnue pour ses multiples qualités par bon nombre de voyageurs, est située géographiquement comme le bras droit du pays!

Autant annoncer la couleur,  on a encore rempli nos petites mirettes de jolies images : paysages à couper le souffle, village empreint d 'Histoire aux charmes fous et tout un tas de vestiges à émoustiller les passionnés d'époque passée!

De plus, cette nouvelle expédition était un peu spéciale pour nous puisqu'on l'a partagé avec un nouveau membre d'équipage : EL PADRE ( mon papa, Caro)!Nous avons donc visité différemment, Pépette étant un peu trop étroite pour loger un autre locataire!

Retour sur ces 10 JOURS de vagabondage sur la terre des Spartiates à travers les paysages paradisiaques de ce morceau de Grèce!

PREMIERE ETAPE :  PORTE DU PELOPONNESE

Pour accéder à ce bout du pays en venant de la capitale,il faut obligatoirement traverser :


LE CANAL DE CORINTHE :

Casquette sur la tête, face au canal


A 1H d'Athénes , cet étroit passage permet de joindre la Méditerranée à la mer intérieure Grecque sans avoir à contourner entièrement le Péloponnèse!

Nous garons Pépette sur l'un des parkings des magasins à touristes essayant de tirer profit de ce lieu stratégique, qui paraîtrait bien quelconque sans leur présence.

Un petit pont en acier permet de le traverser.
C'est assez impressionnant de voir cette si étroite et si profonde faille séparant en deux ces morceaux de terre! On a du mal à imaginer que des bateaux de croisière puissent y passer sans rayer la carrosserie ou plier un rétroviseur!

Coutume locale, ces bouts de sacs plastiques noués sur le pont?

En le longeant à pieds, on se fait la remarque que c'est dangereux puisqu'on peut s'en approcher tout au bord, il n'y a aucune sécurité protégeant ce gouffre mis à part la présence de quelques panneaux d'interdiction notés en grec...
Après avoir fait le tour du canal et avoir fantasmé sur la possibilité d'y sauter en élastique ( infos bungy jump : ouvert tous les jours de juin à août  et seulement samedi/dimanche hors saison, prix : 60E), on reprend la route pour visiter la ville de Corinthe!

CORINTHE : 

La fontaine monumentale

Cette ville fait partie du petit groupe privé des cités qui rayonnaient il y a bien longtemps!
Il faut dire que Corinthe a une place géographique stratégique : située entre Sparte et Athènes elle a eut un rôle important à jouer durant la guerre du Péloponnése! De plus, elle est à l'endroit parfait pour le commerce!
Nous, on laisse tomber le site archéologique assez important de la ville pour s'interresser à La Corinthe d'aujourd'hui!
Une balade agréable longe le bord de mer et méne jusqu'au centre piétons marqué par une monumentale fontaine!
C'est assez paisible, surtout en ce début d'après midi, heure de la sieste pour les Grecs. Ici la pause dure de 14h à 18h, les rues sont donc quasi-désertes, les boutiques fermées, il y a juste quelques clients aux nombreuses terrasses sirotant leur café glacé.
En fait, on s'est rendu compte que  la réputation de la ville de  Corinthe vient avant tout de  son canal et de  ses vestiges...

MYKENES : pour l'archéologie

Derrière la montagne se cache la porte des Lionnes!

Et il n'y a bien que ça : un site archéologie!
Ce petit village situé au milieu de la campagne du Péloponnése est conu pour ses restes du passé!
A 500m au-dessus de celui-ci, se trouve les ruines de LA PORTE DES LIONNES  qui attirent la foule!
12E par personne, 6E pour EL PADRE ( plus tu es vieux moins c'est cher, donc à partir de 65ans c'est moitié prix) , on ne verra donc pas la face cachée des restes de ce monument perché sur sa colline.
Par contre on aura une très belle vue sur la vallée et ses environs qui resplendlissent sous la lumière de cette fin de journée!

En fin de journée, lumière du soir sur la vallée!


DEUXIÈME ETAPE : au bord de la première tentacule

Ouh les amoureuxxxxxx!

Tolo : camp de base!

Juste à côté du camping, cette vue est juste superbe!

Pour ces premières nuits en famille, nous délaissons notre Pépette pour dormir dans un petit bungalow!
D'ailleurs, nous vous conseillons complètement le Xéni Camping  : 3 nuits dans 1 bungalow pour 3 = 86E. 
Situé à 200 mètres de la plage et à 500 mètres de Tolo, c'est un petit camping paisible, propre et à l'accueil très chaleureux!

Pépette au repos, à nous le bungalow!


A quelques pas de notre campement se trouve un site archéologique gratuit :  CHOROS ASINI  d'où la vue est imprenable sur la côte!


C'était trop beau, on y est retourné au couché du soleil!

La Plage de Tolo sera le lieu de notre premier bain de mer de ce roadtrip en Europe!
Pour l'occasion l'eau est plutôt fraîche, pour preuve on y entre par étapes corporelles, le cadre est sympathique mais la longue plage bordant entièrement le village manque de sable doux et blanc ( désolés, 5 ans de vie caribéenne, et vos exigences en matière de plages deviennent plus élevées)!

Première baignade, elle est fraîche!


Si vous cherchez un coin tranquille pour la farniente, Tolo est une petite station balnéaire idéale!

Doudou la bronzette!



NAFPLIO (Nauplie) :La  jolie ville

Toute petite!!!

La première chose que l'on voit de cette ville, c'est un immense cailloux surgissant de terre , coiffé d'une crête de remparts.

Pour le moment on le laisse de côté et on commence une balade le long du littoral!

Petite crique quand il n'y avait pas encore de "tout-nu"!


Au bout de 3km  à travers les petites criques, vue sur mer bleue turquoise et sur la silhouette de la côte on atterri sur une immense plage de sable moche : KARATHONA BEACH(qui ferait un chouette parking de nuit pour Pépette!)
Une fois traversée, on rejoint une petite chapelle au bout du bout de la falaise pour une image typique de La Grèce : mur blanc sur fond de mer bleue!
Au retour, on croise bon nombre de "tout-nu" se faisant bronzer la nouille dans les petits recoins de ce chemin de bord de mer!

Au bout de la falaise, la petite chapelle blanche!


Après ces 12km aller/retour, il est temps de s'attaquer au gros cailloux!

Nafplio, sur son petit bout de terre , vue du fort!


Lorsqu'on débute son ascension on ne s'attend pas à ce qu'il y ait autant de marches pentues à gravir!
20 minutes d'escaliers  plus tard, les portes ouvertes du Fort PALAMIDI CASTLE nous accueillent!
C'est gratuit jusqu'à l'arrivée d'une dame revenant de sa pause pipi et nous indiquant que c'est 12E la suite!
A ce prix là, on profite juste de la superbe vue sur la ville avant de redescendre et de compter 897 marches, tout de même!

Les jolies terrasses de la ville!

On prend ensuite le temps de visiter la "vielle ville" de Nafplio avec ses jolies petites rues colorées et fleuries, ses boutiques artisanales et ses terrasses animées! 

Pour l'instant, la plus jolie ville Grecque que l'on ait visité!

Et les rues fleuries!


EN PLUS : Si vous aimez les vieilles pierres, il y à EPIDAURE et son gigantesque amphithéâtre, très bien conservé à voir dans le coin!

TROISIÈME ETAPE : dans les terres

Du site archéologique de l'ancienne Sparte, la vue est top!

Nous empruntons des routes traversant la campagne verdoyante du Péloponnèse, bordées de champs d'oliviers et d'orangers où l'on ne peut que succomber à la tentation du fruit à la couleur chatoyante, on en pique quelques-unes!

SPARTE : ville mythique!

Quelques restes de l'amphithéâtre!

Rien qu'à la lecture du nom de cette ville sur la carte, des images de valeureux guerriers, d'histoires de batailles et de sandales à lanières  nous viennent en tête.. On se devait de s'y arrêter pour voir de nos propres yeux ce qu'était devenue cette ancienne cité antique...

Nichée au milieu des montagnes, c'est une ville plutôt banale!

C'est qui le patron??
Mis à part une statue du plus connu des spartiates, j'ai nommé LEONIDAS ( et oui ce nom n'est pas juste celui de chocolats!), les ruines de l'ancienne cité (gratuite) et un musée de l'olive, la ville qui a vu naître les plus grands guerriers de la Grèce Antique nous est apparut sans un très grand potentiel...On aurait bien voulu qu'il y ait au moins une trace de ces héros grecs!

Pour en rajouter une couche, le air'b'nb accueillant El Padre , a été une énorme déception. Un hôte plus que désagréable qui a bien faillit mettre Fred dans tous ses états et un gros manque de commodités... Certes c'est le moins cher du coin mais il ne vaut tout de même pas de s'y arrêter!

A 6 km, se trouve :

MYSTRA : petit village à l'orée des montagnes!



Lorsqu'on y débarque, le paysage est juste dingue : comme si la montagne verdoyante s'était fendue en deux pour accueillir Mystra en son cœur! 
Apparemment c'est un coin à randonnée puisque le E6 ( chemin de grandes randonnées européennes) y passe ainsi que d'autres mais on ne comprend pas trop où sont les points de départs! 
Voyant qu'il semble y avoir des remparts surplombant le village on cherche à y grimper!
Lorsqu'on pense avoir trouvé le chemin, on débarque face à une porte affichant le tarif de 12E pour en voir plus!


Demi-tour pour nous...

En fait, Mystra restera le lieu de la cueillette d'oranges!

TROISIEME ETAPE : cap au sud !

MONEMVASIA : perle du Péloponnese 

Monemvasia sur son cailloux!


On exfiltre tôt le matin El Padre de son air 'b'n b de malheur pour rejoindre Monemvasia à 2h de routes de Sparte!
Pour l'occasion, il teste le petit-déjeuner "vanlife", face à la mer, sur une table en carton!

Petit déjeuner aux pieds de Pépette


Au milieu de l'eau un gros rocher planté là, semble attirer la populace, Fred annonce : "derrière il y a la vieille ville", comme ça j'ai du mal à visualiser!

A l'assaut du rocher!


On part à sa conquête, pour voir quel mystère ce bloc de pierre nous cache!

Après avoir traversé la bande de terre le reliant au continent  , on arrive face à un mur fortifié le protégeant de la tête aux pieds. Une porte permet de passer de l'autre côté et de débarquer au coeur de MONEMVASIA!

Waouhhhhhh, nous sommes scotchés!



Nous entrons dans un village fortifié, construit à flanc de falaise, face à la mer!
Pierres, murs colorés, rues pavées fleuries, touche de blancheur... tout ceci se détachant du coeur du cailloux...
On se balade un moment dans le village, chaque recoin étant émerveillement, tout en rejoignant petit à petit le haut du rocher et prendre conscience de la particularité de ce petit bourg du bout du Péloponnése! 

On arrive sur la tête du rocher, dans les ruines de l'ancienne Monemvasia... Décidément, à l'époque il choisissait stratégiquement leur lieu de vie! 
Ici, ce ne sont pas les résidus du passé qui attirent nos regards mais bien le panorama incroyable de cet endroit!
On ne voit presque plus les bâtiments de la ville du dessous mais la mer à perte de vue et les dessins sinueux de la côte du Péloponnese de chaque côté! 
On met du temps à faire le tour de la ville haute car, le rocher est finalement vaste! Vêtue de ma combi-pantalon et de mes petites sandales tressées, je regrette pratiquement ce choix vestimentaire, plus esthétique que pratique!!
Si j'avais su ce que me réservé le cailloux!!!

Au sommet du rocher, la vue est plutôt pas mal!


MONEMVASIA est un véritable coup de coeur!
Nous n'avions jamais vu un village construit ainsi même si El Padre ne pourra s'empêcher de le comparer au Mont St Michel et d'avouer que : "Sainte Suzanne *c'est de la gnognotte à côté"!

* Sainte-Suzanne : village médiéval de La Mayenne, ayant participé à l'une des émissions du "plus beaux villages de France " et servant donc de référence pour tout bon Mayennais qui se respecte!



Plusieurs itinéraires s'offrent à nous, le plus court étant de repasser par Sparte! On décide de se rallonger de 40 minutes et de suivre la côte pour arriver à : 

GYTIO: et son épave! 

Titanic?


Juste avant le village, une longue plage s'offre à nous! 
Sa particularité vient de l'immense épave rouillée d'un bateau échoué! 
D'après la légende, ce navire Serbe était utilisé pour de la contrebande de cigarettes, craignant de se faire prendre par les autorités, l'équipage l'aurait sabordé!
Ces hors-la-loi, on créait un espèce de tableau grandeur nature, grâce à la sculpture vieillit de ce bateau immobilisé au milieu des eaux....



Quand au village de Gythio,  on peut utiliser le qualificatif de "mignon mais sans plus"!

Gythio!


On quitte le bord de mer pour continuer de suivre le littoral mais en hauteur!!

Aréopoli : elles sont où les grottes?



On est accueilli par un vent à décoiffer un chauve.  Ce petit village situé en haut d'une falaise avec vue mer a énormément de charmes. Bâtiments en pierre, fleurs, terrasses colorées...Avec ce vent, on a l'impression d’atterrir en plein "mystère de l'ouest" avec les enseignes qui couines, les feuilles s'enfuyant au sol et les rues désertes!

On apprendra, trop tard, qu'il y a des grottes impressionnantes à visiter dans ce coin du Péloponnèse : les grottes de Diros dont l'entrée est de.... on vous laisse deviner puisque tous les sites payant affichent le même tarif.... 12E!!

Elles se découvrent en barque et à pieds et ont l'avantage d'être situées près d'une jolie plage!



La route continue de longer la côte sur les hauteurs avec les montagnes en arrière plan, nous menant jusqu'à la grande ville du sud de la région :

KALAMATA : La Grande ville du sud!

Sans cette brume, ce doit être beau!


El Padre est logé en plein centre, dans un airb'n b très sympa!

Cette ville de bord de mer est niché au creux des montagnes!
Nous décidons de marcher jusqu'à une chapelle sur l'une des collines environnantes pour avoir un joli panorama des environs!
Nous montons pendant 1h30 sur une route, accompagnés par les aboiements des chiens hargneux nous accueillants toutes canines dehors...il ne faudrait pas que l'un d'eux s'échappe parce qu'ils nous mangeraient tout cru (et on n'a pas avec nous notre justicière à quatre pattes!)
Chaque maison à ses chiens de garde et moi je commence à flipper!
La vue de la chapelle est sympa mais pas non plus ouffisime!

Assorti!!


On redescend par le petit centre-ville pas très jojo et rejoignons le bord de mer pour nous reposer de cette marche!
Plage tapissée de galets, pas très bien entretenue, quelques bâtiments du front de mer laissés à l'abandon... heureusement que les majestueuses montagnes dominant ce paysage de bord de mer sont là pour rehausser la vue!

Sur la plage de kalamata, le roi du ricocher c'est doudou!


Kalamata n'est rien de plus qu'une ville de bord de mer, pouvant être un bon point de chute pour visiter les alentours! 

Il est grand temps pour nous de mettre le cap sur l'ouest de la région et de passer  en mode baignade :

QUATRIÈME ETAPE : plus belle plage du Péloponnèse

VOIDOKILIA BEACH : magnifique plage!

Ce banc de sable en arc de cercle au milieu des eaux!


Cette plage , ayant juste la réputation d'être la plus belle du Péloponnèse, est située au nord du petit village de Pylos, sur la côte ouest de la presqu'île!

Quand tu traverses les chemins poussiéreux entourés de hautes herbes, qui y mène, tu ne t'attends vraiment pas à ce qui se cache derrière!

En ce premier mai, on pensait d'ailleurs y trouver beaucoup plus de monde, finalement il y a largement la place pour notre Pépette (et toutes sa famille si on voulait!)

A l'abri des dunes (et des regards), se trouve une longue plage de sable blanc (comme on n'en n'avait encore jamais vu en Grèce) en arc de cercle, encadré de petites falaises rocheuses, et bordant une mer translucide d'un bleu incroyable!
Il n'y a rien n'a dire, cette plage est vraiment magnifique ( paroles de gens qui ont testé les plus belles plages de Guadeloupe)!
Le seul hic, c'est qu'en ce jour très ensoléillé, il n'y a pas d'ombre... Mis à part au bout opposé de la plage, sous l'un des rochers... D'ailleurs, c'est étrange car il n'y a personne à être aller jusqu'à ce coin de sable...

En s'en rapprochant on comprend vite pourquoi.

En fait,  une équipe de tournage a privatisé le lieu, obligeant les "farnient-eurs" a se regrouper tous du même côté. En attendant, on assiste au spectacle : mecs bodybuildés et nanas aux fesses rebondis faisant semblant de sortir de l'eau, crème solaire à la main, pour la énième fois....
Ce jeu digne des meilleurs années des "vacances de l'amour" dure un moment, jusqu'à ce qu'un baigneur grec fasse comprendre à l'assemblée que lui a envie de se dorer la pilule de ce côté de la plage! On prend nos clics et nos claques et on le suit... Ma peau rosit, a besoin de se poser à l'abri du rocher!

On tentera la baignade, mais l'eau est encore bien fraîche. Fred, ira à la recherche de quelques habitants sous-marins en masque/tuba mais reviendra déçu : "il n'y a pas de poissons multicolors ici" ... Non, mon coco, on n'est plus dans les caraïbes !

Après un peu de détente,on escalade la falaise de sable derrière nous pour un panorama sur la plage : en fait, cette bande de terre forme une avancée arrondie au milieu des eaux. On est face à un joli tableau naturel où les couleurs dominantes sont le vert de la végétation environnante, le bleu de la mer transparente et le crème de cette étendue de sable!!

Nous sommes ravis de cette première journée plage, qui me laissera  en souvenir quelques traces sur ma peau.... Pendant ce temps là, l'une des actrices du spot publicitaire tente une démarche langoureuse dans le sable!

C'est quand même pas mal!


Le soir, nous avons dégoté, un air b'n b pour El Padre, à 1h de route de cette plage, dans les terres!
Nous sommes reçus par Tziva, une femme incroyable qui nous reçoit avec sa bonne humeur! Elle nous offre le goûté, le dîner, une bonne douche, le petit déjeuner et surtout un vrai moment d'échange alors que Fred et moi ne sommes même pas ses hôtes! Durant cette soirée, cette Grecque nous apporte bien plus que tous ce que nous avons pu découvrir jusqu'à maintenant par ce vrai temps d'échange. On ne regrette pas d'avoir déniché cette chambre dans une maison grecque typique dans un village authentique du Péloponnèse!

Le lendemain, après des aurevoirs bienveillants, nous empruntons la route pour remonter vers le nord de la région!

CINQUIÈME ETAPE : un peu d' Histoire

OLYMPIE : la fameuse ville où les jeux sont nés!

Aux portes du site archéologique!


Etant sur notre chemin , on se devait d'aller voir de plus près le lieu de naissance des Jeux sportifs aux anneaux qui doivent leur nom à cette cité!

Il est bon de savoir qu'OLYMPIE  était un sanctuaire où ces manifestations sportives, qui avaient lieu tous les 4 ans, ne constituaient qu'un des volets du culte de Zeus Olympien, ils étaient donc étroitement lié à la religion . Pour l'occasion , une trêve d'un mois des hostilités étaient déclarée  pour que les athlètes et pèlerins puissent se déplacer en toute sécurité dans le pays!

Si seulement, aujourd'hui, nous pouvions stopper les conflits à coups d’événements sportifs....

Ce lieu est divisé en deux, d'un côté le site archéologique  de l'autre le musée, l'entrée étant de 12E/ personne (comme d'habitude). Vu, qu'on ne peut pas payer pour tous les sites antiques, on abandonne la partie en constatant qu'OLYMPIE attire les touristes!

La ville en elle même ne représente pas un intérêt particulier sauf si vous voulez acquérir l'un de ces souvenirs grecs comme la fausse amphore, la robe/Toge ou le magnéte/statue grecque....
Personnellement,  on profitera de l'ombre d'un immense arbre protégeant les terrasses pour prendre un café glacé (auquel nous devenons vraiment accros) au double de son prix normal!
Siroter un café à l'ombre d'un vieil arbre dans la ville des jeux, ça a un prix!

Pause café!


Nous reprenons la route en fin d'après midi, pour rejoindre la ville où l'on a trouvé un hôtel pour El Padre.
A 30km, d'Olympie, au fin fond de la pampa, au bout d'une route dont on se demande si elle est encore empruntée, se trouve une bourgade d'une cinquantaine d'habitants et un hôtel....
La gérante nous offre une immense part de Baklava ( douceur très sucrée) et nous explique qu'il y a des bains thermaux ici. Ils ouvriront à la fin du mois, en attendant papa est le seul client de l’établissement!

SIXIÈME ETAPE : on termine par le nord de la région!

Pépette a fait sa séance de sport sur les routes sinueuses du Péloponnèse!


A cet endroit du Péloponnèse, la région n'est que routes sinueuses traversant les montagnes verdoyantes....
On n'a envie de s'arrêter tous les kilomètres tellement c'est beau!

On fait un stop à : 

LAGKADIA : village de montagne

Lagkadia : village de montagne


Ce petit village pittoresque du Péloponnèse est situé à flanc de montagnes avec une vue incroyable sur les hauteurs alentours!
Si vous aimez la randonnée, plusieurs chemins partent du centre de Lagkadia!

Cette vue...pendant 2 jours, on ne s'en lasse pas!



L'hôtel d'El padre se situe à Pféri, à 1800 mètres d'altitude, vue plongeante sur la côte et sur toutes les montagnes qui l'entourent!
On ne savait pas qu'en débarquant dans ce coin de la région on devrait faire face à de tels paysages...
Pour vous planter le décor : hauts sommets rocheux, flancs verdoyants, vignes en terrasses, cours d'eau serpentant dans la vallée... C'est juste grandiose!

On a trouvé ce point de chute pour aller marcher au milieu des Gorges!

LES GORGES DE VOURAÏKOS : en suivant les rails! 

Sur les rails !!

Majoritairement, ces gorges se visitent par un petit train suspendu rejoignant le village de DIAKOFTO à celui de KALAVRITA.  ( 19E l'aller/retour)
A mi-chemin se situe le monastère de MEGA SPILEON.

Nous, nous décidons de suivre les rails, pour nous balader au cœur de ces Gorges! D'ailleurs ce parcours est une partie du E6.
Il faut compter 6h de marche pour l'aller et 7h à 8h pour le retour! Nous n'en feront donc qu'une petite partie, juste le temps de nous faufiler à travers les tunnels du train, de surplomber la rivière déchaînée, de nous rendre compte de la beauté des lieux... même si, il faut l'avouer, elles sont moins spectaculaires que les Gorges de Vikos!

ATTENTION : au passage des tunnels, si le train arrive serrez des fesses (ou mieux attendez) car c'est étroit!

Demi-tunnel!




Le cœur et le nord du Péloponnèse est montagneux, beaucoup plus sauvage et très authentique! Cette découverte, plutôt imprévue,  nous a donné notre dose de paysage naturel grandiose!
(Dommage qu'il ait était pollué par des amas de détritus, déchets, non-ramassés)!

Pas toujours d'accord sur la direction?


Le Péloponnèse est un espèce de résumé de La Grèce : reliefs tortueux, golfes profonds, hautes montagnes, villages typiques, nombreux sites archéologiques....
Ces 10 jours à le parcourir,  nous aura donné un bel échantillon des beautés de cette région même si il en faudrait bien plus pour en découvrir toutes ses beautés!  




Au bord de mer à Corinthe!

La rue principale de la ville de Corinthe!

Nafplio et ses couleurs!

Nafplio

Petite crique de Tolo!

Et cet énorme Pissenlit!

Sur la place principale de Sparte... Un spartiate?

Café glacé : la base!

Qui se douterait qu'il y a ce superbe village de Monemvasia derrière?

A la porte du village!

Têtes d'orange!

La place principale du village...Super Mario en rouge et bleu = El padre!

Bout de murailles entourant Monemvasia!

L'Eglise restant sur le sommet du rocher!

Monemvasia est vraiment unique!
Pas mal la vue!!



Descente vers Kalamata!

Lagkadia









 




You Might Also Like

0 commentaires

Posez votre commentaire ;)

Suivez nous sur les réseaux! ;)